Influenceur

Partenariat Marque-Influenceur : quels tarifs fixer ?

Des dollars sur un smartphone

Quels tarifs fixer quand on est influenceur ? Aujourd’hui j’ai décidé d’aborder le nerf de la guerre : l’argent ! Que vous soyez nano, micro et gros influenceurs, c’est compliqué de savoir quels tarifs fixer dans le cadre de partenariats avec les marques. Combien de demander contre la rédaction d’un article de blog, d’un post Instagram ou encore d’une vidéo YouTube ? Je réponds à ces questions dans cet article !

Pourquoi se faire payer lorsqu'on est influenceur ?

Tout travail mérite salaire

En tant qu’influenceur, vous avez réussi à vous bâtir une communauté. Il s’agit d’un vrai travail que vous avez réalisé. Vous avez réussi à fédérer des gens autour de votre personnalité, de vos idées, de vos valeurs et/ou même de votre art. Les marques voient d’un œil de merlant frit ces communautés qui sont des cibles parfaites pour booster leur visibilité et leur vente. Celles-ci vous ont déjà sûrement démarchées pour savoir si vous pouviez parler d’un produit/service à votre communauté. Pourquoi le feriez-vous gratuitement ? Le faire gratuitement, ce serait comme faire profiter gratuitement un inconnu de votre voiture, alors que vous avez trimé pour vous l’acheter !

En communiquant pour une marque, vous allez engager votre responsabilité quant à la qualité et au sérieux de la marque. Par ailleurs, vous allez consacrer du temps à cette marque : rédaction d’article, shooting photo, montage vidéo. Or, le temps, c’est de l’argent ! Vous allez aussi mettre au service de la marque vos compétences techniques et les outils que vous avez l’habitude d’utiliser dans votre vie d’influenceur.

Avant que le marketing d’influence apparaisse, les marques payaient des agences ou des journalistes pour effectuer ce travail. Alors pourquoi ne vous paieraient-elles pas ?

Des sommes pas si choquantes que cela...

Cela chiffonne certaines personnes de voir que des influenceurs amassent parfois des milliers d’euros en publiant une seule et unique photo sur Instagram. Neymar par exemple, peut toucher jusqu’à 600 000 € par publication Instagram sponsorisée.

Cela vous choque ?

La somme peut paraître démentielle mais remettons les choses dans son contexte. Neymar rassemble aujourd’hui une communauté de 120 millions d’abonnés. C’est presque deux fois la population de la France. Faisons une comparaison avec le prix des spots publicitaires télévisés. Une marque a payé 255 000 € une publicité télévisée de 30 secondes pendant le match de demi-finale de football France-Belgique. Pourtant « seulement » 19,1 millions de personnes étaient devant leur poste de télé ce soir-là et ont pu potentiellement voir cette publicité. Si vous multipliez ce chiffre pour atteindre l’audience potentielle de Neymar, vous arriveriez sur un tarif de 1,6 millions d’euros pour les 30 secondes de publicité. Ainsi, si une marque est capable de payer 1,6 millions d’euros pour toucher potentiellement 120 millions de personnes au travers de la télé, pourquoi trouverions-nous cela choquant qu’elle paye 600 000 € pour toucher ce même nombre de personnes grâce à Instagram ?

Arrêtons de diaboliser la rémunération des influenceurs. Reconnaissons-les enfin à leur juste valeur, comme tout métier méritant rémunération.

Ainsi, comme toutes agences de communication, de publicité ou de presse, les influenceurs se doivent d’être rémunérés pour le travail effectué. Les marques ont d’ailleurs prévu d’augmenter leur budget dédié au marketing d’influence. Celui-ci représente déjà aujourd’hui 45% de leur budget marketing global. Pourtant il n’est parfois pas facile de savoir ce qu’on pourrait exiger des marques…

Quels tarifs fixer : différent types de paiement

Se faire payer en nature...

Toutes les marques ne payent pas les influenceurs en cash pour qu’ils fassent de la publicité auprès de leur communauté. Beaucoup de marques peuvent décider de vous rémunérer en vous envoyant les produits qu’elles commercialisent. Ce type de rémunération concerne surtout les nano et micro influenceurs. Cela répond aux obligations liées à leur absence de statut juridique. Techniquement, n’étant pas déclarés comme entreprises, ils ne peuvent pas gagner de l’argent. Leur rémunération peut se faire uniquement en nature. Une autre forme de rémunération en nature consiste à inviter les influenceurs à vivre une expérience dans un hôtel, un restaurant, un resort, un parc d’attraction, etc.

Ou en argent...

Si en revanche, vous êtes un influenceur déclaré juridiquement et fiscalement comme une entreprise, vous pouvez facturer les marques. La France est aujourd’hui le pays  rémunérant le mieux ses influenceurs, mais la majorité des dépenses (43%) profitent aux gros influenceurs. Néanmoins ces gros influenceurs qui empochent parfois plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois sont très peu nombreux. En témoignent les 60% d’influenceurs qui gagnent a contrario moins de 100 € par collaboration.  

Quels tarifs fixer : les règles à savoir

Des tarifs soumis à une longue liste de critères

Lorsqu’une marque souhaite travailler avec vous, elle va vous proposer un tarif qui va dépendre de :

  • La taille de la base des abonnés de l’influenceur et le nombre de vues de publication
  • L’engagement de l’audience : cela permet notamment de faire la différence entre les vrais et les faux abonnés
  • Le choix de la plateforme : Blog, Instagram, YouTube. Youtube rémunère deux fois plus que les autres plateformes. Twitter et la plateforme rapportant le moins d’argent.
  • Le travail demandé : création de contenus ou simple partage
  • Le temps nécessité par ce travail : prise de photo ou montage d’une vidéo
  • La qualité de la photo/vidéo et de la langue employée
  • La catégorie de produit : les tarifs varient selon qu’il s’agit de beauté, de gaming, de mode, etc.
  • La zone où vit l’influenceur : c’est bête à dire mais le niveau de rémunération dépend du coût local de la vie. Un influenceur Tunisien sera moins payé qu’un influenceur français pour le même travail
  • La relation de l’influenceur au produit : s’il l’utilise déjà, le tarif va grimper car la campagne risque d’être un plus gros succès. En effet les abonnés de cet influenceurs auront déjà vu l’influenceur utiliser ce produit avant qu’il soit rémunéré pour en parler. La campagne sera ainsi mieux reçue et perçue.
  • Si vous avez déjà fait un partenariat avec une marque, elle peut regarder le trafic et les ventes générées par l’ancienne campagne pour fixer la rémunération de la nouvelle. Certains influenceurs peuvent aussi se faire rémunérer a posteriori en fonction du nombre de ventes générées
  • La rareté du profil : sur un contenu mode, une fille sera moins rémunérée qu’un garçon car ces derniers sont moins nombreux sur le marché -ce qui fait augmenter leur valeur.

Des tarifs à géométrie variable

Kolsquare, le blog de l’influence a dévoilé des tarifs en fonction des différents média :

  • Instagram : 8,65 € pour 1000 followers
  • Youtube : 17 € pour 1000 abonnés
  • Snapchat : 8,65 € pour 1000 followers

Or, tellement de critères rentrent en jeu, je trouve que ce genre de grille veut tout dire et rien dire à la fois. Vous ne pouvez pas appliquer de manière idiomatique ces tarifs à votre propre business d’influence. À titre d’exemple, un influenceur ayant 2000 abonnés et un taux d’engagement de 2% gagnera moins qu’un influenceur n’ayant que 1000 abonnés mais un taux d’engagement de 20%. Je vais donc vous présenter deux outils vous permettant de savoir la rémunération que vous pourriez obtenir.

Des outils pour t'aider à savoir quels tarifs fixer ?

Instagram Money Calculator

Le premier outil est Instagram Money Calculator. Entrez votre nom de profil Instagram et cet outil se charge de vous calculer une fourchette de rémunération. Au-delà de cela, l’outil vous permet de savoir votre taux d’engagement. Par exemple, pour mon compte Instagram Marketing en Pratique qui n’existe que depuis quelques jours, je pourrais d’ores et déjà facturer les marques entre 42 et 71 $ par publication. Cette somme peut paraître très élevée si on considère la taille de ma communauté (> 100 abonnés).

capture d'écran de l'outil Instagram Money Calculator

 Elle s’explique par mon taux d’engagement qui est en revanche très élevé : 52,59 %. La moyenne du taux d’engagement est, pour information, de 2,5%.

Fake Followers and Audience Credibility Checker

Je vous conseille aussi d’utiliser l’outil Fake Follower and Audience Credibility Checker de Hypeauditor. Cet outil va vous donner des informations beaucoup plus poussées sur votre communauté : nombre de faux comptes, etc. Ces informations sont très importantes dans la mesure où les marques vont vous dévaluer si elles s’aperçoivent que 50% de votre communauté est fausse. Un influenceur ayant 10 000 vrais abonnés sera ainsi mieux payé qu’un influenceur en ayant le double mais comptant de faux abonnés. Ci-contre j’ai pris l’exemple du compte Instagram de Noholita.

Capture d'écran de l'outil Fake followers and audience credibility checker

En cliquant sur « View Audience Quality Report », vous pourrez obtenir toutes les statistiques liées à ce compte : le nombre de vrais abonnés, les origines démographiques et géographiques de l’audience, l’accessibilité et l’authenticité de l’audience, la croissance, l’estimation du prix d’une publication, etc.

Enfin, je tenais à finir par ces derniers conseils : soyez honnête avec vous-même. N’essayez pas de demander aux marques des sommes astronomiques si vous savez que votre communauté compte de faux abonnés. Aujourd’hui les outils se multiplient pour aider les marques à savoir vos statistiques. Grâce à certaines versions payantes de ces outils, les marques peuvent tout savoir de la démographie et de la typologie de votre communauté. Fixez ainsi des tarifs qui soient justes et qui reflètent bien la réalité.

Et vous, avez-vous le sentiment de viser juste dans la fixation de vos tarifs ?

Vous ne savez toujours pas quels tarifs fixer ? Je peux vous aider de manière personnalisée en fonction des critères évoqués précédemment. N’hésitez pas à me contacter !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restons en contact !

Abonne-toi à la newsletter pour rester au courant des nouveautés !

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Marketing en pratique utilisera ces données collectées via ce formulaire de contact, pour rester en contact avec toi et t'envoyer des informations concernant le blog